Jeunesse : Le dépôt de bilan de 5 ans de mandat de Nicolas Sarkozy.

Publié le par carolineadomo

 

 

Loin des discours prononcés et du volontarisme affiché, l’action en faveur de la jeunesse, menée par Nicolas Sarkozy depuis son élection, n’a conduit qu’à enfoncer dans la précarité les jeunes de France.


Ce n'est pas un nouveau show électoral devant la jeunesse dorée de l'UMP aujourd'hui qui changera la réalité des jeunes de France. L'écart entre les discours passés et cette réalité montre bien la faillite du sarkozysme en la matière.


Que reste-t-il du discours du Zénith où le candidat de 2007 déclarait : « Je veux permettre à chaque jeune de conquérir l’autonomie financière qui lui permette de financer ses études, sa formation, de ne plus vivre chez ses parents, de vivre sa vie, de vivre avec qui il veut, d’aimer qui il veut, comme il veut » ?


Stigmatisation, discriminations, reproduction sociale, désintérêt total… Le candidat sortant a maltraité la jeunesse de France, conduisant près d’1 jeune sur 4 aujourd’hui à vivre sous le seuil de pauvreté.


Taux de chômage historiquement élevé, précarité dans l’emploi (stages, CDD, intérim…), difficultés d’accès à un logement, de recourir à des soins de santé… Le destin des jeunes repose de plus en plus sur leur berceau. Plus d'1 personne sur 4 recourant  à un centre d’hébergement d’urgence pour avoir un toit a entre 18 et 25 ans (alors qu'ils ne représentent qu'à peine 9% de la population). Depuis 2006, la part des étudiants issus des familles les plus modestes a baissé de plus de 9 points. Le plan Marshall des banlieues n’a été qu’une coquille vide, le RSA jeunes n’est que poudre aux yeux touchant à peine 10 000 jeunes,  et quant aux financements des actions de protection de la jeunesse en difficulté, ils ont purement et simplement été supprimés…


5 années de gesticulation, d’annonces, de mesurettes pour un bilan dramatique : la majorité des jeunes n’a plus confiance en l’avenir du pays.


Face à ce désastreux bilan, François Hollande a choisi de faire de la jeunesse sa priorité, pour redonner du sens, de l’espoir et une vie meilleure aux générations à venir.

 

 

 

 

Par Laurianne Deniaud, Equipe de campagne de François Hollande

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article