Monsieur Copé, en France, comme en Corrèze, la droite c'est la dette, la dépense, les hausses d'impôts !

Publié le par carolineadomo

 

 

Jean-François Copé est un menteur récidiviste.      


Ce matin il a une nouvelle fois prétendu que "il y a eu 50% d'augmentation d'embauches depuis que François Hollande est président du Conseil Général" de Corrèze.    



C'est bien entendu entièrement faux, puisque l'évolution des effectifs du Conseil général de Corrèze est marquée par une grande stabilité : le nombre d'agents du département est passé de 1335 au 1er janvier 2008 à 1301 au 1er janvier 2012.    



Depuis 2008, la gestion de François Hollande est celle du redressement des comptes du département tout en maintenant les priorités sociales, avec des dépenses maîtrisées et des effectifs stabilisés.       


Quant à la droite, elle est très mal placée pour donner des leçons de gestion, car en Corrèze comme en France, la droite c'est la dette, la dépense, et les hausses d'impôts :   
- en France, la droite a creusé la dette de 612 milliards d'euros ;
- en Corrèze, la droite a laissé une dette de 300 millions d'euros.         



Les mensonges de Jean-François Copé ne feront pas oublier le boulet du bilan qui est celui de Nicolas Sarkozy.

 

 

 

 

Par Delphine Batho, Equipe de campagne de François Hollande

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article