Politique du logement : un nouvel échec de N. Sarkozy confirmé par l'INSEE.

Publié le par carolineadomo

 

 

Avec-Najat-Vallaud-Belkacem.jpg

                                   C.Adomo avec Najat-Vallaud-Belkacem,porte-parole de F.Hollande

 

L’INSEE a publié ce matin l’indice de référence des loyers, qui connaît sa plus forte hausse depuis 3 ans.  Les loyers pâtissent des échecs successifs de Nicolas Sarkozy à relancer l’offre de logements, notamment de logements sociaux.  Ces chiffres tombent à point nommé pour rappeler le dernier zigzag du président Sarkozy et pour souligner la cohérence de François Hollande. 

 

 

Le 29 janvier dernier, lors d’un entretien télévisé face à des millions de Français, Nicolas Sarkozy avait qualifié de retour à « l’Union Soviétique » la proposition de François Hollande d’encadrement des loyers à la relocation là où ils ont excessivement augmenté. Dans un entretien à Femme Actuelle, il se rallie aux propositions de bon sens de François Hollande en faveur de l'encadrement des loyers. Un ralliement bien tardif qui confirme l'échec de sa politique en la matière, avec une augmentation de 47% des loyers à la relocation ces dix dernières années.

 

 

Désormais 3,7 millions de Français sont en situation de mal-logement, 8 millions sont dans une extrême précarité et le coût du logement représente un quart des revenus des ménages.

 

 

Plutôt que de perdre son temps dans des polémiques sur le halal ou la surveillance d’internet, François Hollande est le seul candidat à avoir proposé des mesures concrètes pour stopper la flambée des loyers et à avoir fixé un cap pour relancer la construction de logements en France.

 

 

2 500 000 logements neufs seront construits lors du prochain quinquennat, soit 300 000 logements de plus que lors du dernier quinquennat, les terrains publics seront mis à disposition des communes s'engageant à construire des logements sociaux dans les cinq années, et les loyers pourront être encadrés lors de la première location ou à la relocation, lorsque les prix sont excessifs. 

 

 

 

 

 

 

Par Najat Vallaud-Belkacem, Equipe de campagne de François Hollande

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article